Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.
Encre Nocturne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal

 

 Ethos

Aller en bas 
AuteurMessage
Pryd



Verseau Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2020

Ethos Empty
MessageSujet: Ethos   Ethos EmptyJeu 4 Juin - 16:48

Éros et Thanatos sont sur Un Ethos.
------------------------------------------- Que diable allait-il faire dans cette galère ?
Éros tombe à l'eau.

Celui-ci à la mer, celui-là n'en a cure :
Thanatos rebaptise Un Ethos en Pathos.

Ayant depuis tout petit appris à lire (grâce à l'efficacité d'un système éducatif trivial mais stimulant, la perspective de se prendre un éclair en cas de mauvaise note étant gage d'assiduité), Mercure qui voltigeait dans le coin sous forme goëlanesque s'investit du devoir de  faire la commère et souffla ce message dans les murmures sous le vent :
« Thanatos laisse Éros passer ad Hadès, dès lors Un Ethos deviens Pathos »

Poséidon à cette nouvelle fut pris de mille tourments, ne sachant comment sauver son sang : il se défilait face aux Moires.

Mais certains Hommes, tels les Dieux savent écouter les murmures des vents. Ceux-là, on les nomme « Poètes ».
Et il en était un, justement, qui sis sur un rocher affleurant l'eau, laissait en rêvassant ses hallux valgus profiter des bienfaits de la mousse marine de Pline l'ancien.
Or, il advint que d'une oreille distraite, il ouï-dis les murmures des Dieux, l'hardi poète. Aussitôt, Saint-John Perse – car c'était lui - se dressant d'un bond sur ses pieds calleux, voulut leur adjoindre son cri.
Que pouvait donc produire, en la circonstance, l'imperméable bonhomme ?

Ce phénomène qui fait office de prologue :
« O, se taisent, aux limbes de nos âmes
Nos espoirs consumés qui aux quatre vents
Prennent leur envol, guidés par l'oiseau de feu
Éros accompagnant, survolant Thanatos. »

Poséidon à cette écoute fut pris de mille tremblements, reconstruisit son ire jusqu’alors dispersée à travers sa mémoire.
« Oh, chiasse ! L'aqueux lyrique va-t-il remettre ses envolées, O céans !? Attends un peu, mon neveu !»
De son trident il fit jaillir du fond des abîmes une source d'eau pure et claire.
Le bouillonnement renversa la mer,
Une déferlante remonta Éros à bord,
Les embruns effacèrent la peinture fraîche.
Thanatos l'avait dans l'os.
Quid des Moires ?
Il nous faut le savoir : elles tissent tout aussi bien l'espoir.

Éros et Thanatos naviguent sur Un Ethos.
------------------------------------------- Que va-t-il faire dans cette galère ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Ethos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: