Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.
Encre Nocturne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 LES GRENOUILLES QUI DEMANDENT UN PRÉSIDENT

Aller en bas 
AuteurMessage
Pryd



Verseau Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2020

LES GRENOUILLES QUI DEMANDENT UN PRÉSIDENT Empty
MessageSujet: LES GRENOUILLES QUI DEMANDENT UN PRÉSIDENT   LES GRENOUILLES QUI DEMANDENT UN PRÉSIDENT EmptyJeu 4 Juin 2020 - 16:50

Les grenouilles, fâchées de l’anomie (pas l’anarchie. L’anarchie, c’est « l’ordre sans les règles ». Quand c’est « le bordel parce qu’il n’y a pas de règles », on appelle ça l’anomie. Autrement dit, y’a pas d’anarchie sans prise de conscience individuelle d’appartenir à un collectif et surtout sans concordance entre la pensée et les actions. J’dis ça, j’dis rien).
Les grenouilles, donc, fâchées de l’anomie où elles vivaient, envoyèrent des députés à Zeus, pour le prier de leur donner un président. Zeus, voyant leur simplicité, sur un « votre mare en bordel, vous en avez marre ? On va vous en débarrasser », lança un bout de bois dans le marais.
Tout d’abord, les grenouilles effrayées par le bruit se plongèrent dans les profondeurs de Laurent Ruquier ; puis, comme le bois ne bougeait pas, elles remontèrent et en vinrent à un tel mépris pour le président qu’elles le firent chuter dans les sondages d’opinion (youhou, paye ton pouvoir du peuple sur le gouvernement, tiens !). Mortifiées d’avoir un tel élu, elles se rendirent une seconde fois près de Zeus, et lui demandèrent de leur changer le président ; car celui-ci était trop nonchalant. Zeus impatienté dit «parce que c’est votre projet, moi, dieu, je vous envoie une hydre ».
La créature les prit et les dévora.
Cette fable montre qu’il vaut mieux être commandé par des hommes nonchalants, mais sans méchanceté que par des brouillons et des méchants.
Revenir en haut Aller en bas
 
LES GRENOUILLES QUI DEMANDENT UN PRÉSIDENT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: