Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.
Encre Nocturne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -49%
4ème maillot Jordan x Paris Saint-Germain ...
Voir le deal
46 €

 

 CC 3.86 - SUJETS

Aller en bas 
AuteurMessage
Titi

Titi

Lion Messages : 1075
Date d'inscription : 29/06/2016
Localisation : Dans la région de la cancoillotte
Humeur : . . .

CC 3.86 - SUJETS Empty
MessageSujet: CC 3.86 - SUJETS   CC 3.86 - SUJETS EmptySam 13 Juin 2020 - 21:30

Sortez vos plumes aguerries
Car voici le CC du samedi ! :la:

Une heure maximum à écrire ;
Cela va-t-il vous suffire ? AHDE

Vous pourrez choisir une ou plusieurs propositions,
Afin de fournir UN seul texte, fruit votre imagination. Wink

Un poème ? Du théâtre ? Une nouvelle ? Un extrait de roman ?
Tellement de possibilités ! C'est formidable, c'est charmant !
Un texte long, ou d'une maigre mesure :
Ce n'est pas grave, je vous l'assure !  oui

Pour aiguiller vos lecteurs et lectrices,
N'oubliez pas de préciser les sujets choisis.
Vous me verrez particulièrement ravie
Si vous pensez aux balises salvatrices.  :awkward:

@Flopostrophe a écrit:
Attention, il y a un petit changement discuté et décidé sur le discord d'EN. Je mets en bleu ce qui reste pareil, en rouge ce qui change :
- Lorsqu'on poste son texte en 1h00 ou moins, on reçoit deux points de participation.
- Lorsqu'on dépasse l'heure, même d'une minute, on ne gagne qu'un point.
- Lorsqu'on dépasse de plus de 15 minutes, on reçoit un point aussi
mais personne ne peut voter pour notre texte, il peut seulement être commenté.
Ainsi ça reste un CHRONOchallenge Wink
Je rappelle que voter rapporte un point, commenter en rapporte un autre et recevoir un vote de quelqu'un d'autre ajoute deux points.
:Stop:  :ban:


---


1. Colère

2. Bouton de rose

3.

lien direct de la musique : https://www.youtube.com/watch?v=pZDjhLCn76M

4.
CC 3.86 - SUJETS 7_aou%CC%82t_2017_pleine_lune_et_eclipse_lunaire
lien direct de l'image : https://www.neobienetre.fr/wp-content/uploads/2017/07/7_aou%CC%82t_2017_pleine_lune_et_eclipse_lunaire.jpg

------------------------------------------------------------------------------------------------
Si tu as un souci, n'hésite pas à me MP Wink

Hey, pssst, Invité , j'ai répertorié tous les textes que j'ai postés sur le forum ~ici~ Fais-y un tour si le coeur t'en dis :latourn:

Les mercredis, 21h30 environ (heure française), je lance le CC. Vous pouvez d'ailleurs m'envoyer vos suggestions par mp (ou discord).

CDF (Poésies, Chansons, Chamarrés) :la: , mon signe distinctif est ♫

-
"Je leur rendrai ce grand service parce qu'on ne me l'a pas rendu à moi." (Philippe Labro - Les cornichons au chocolat)

"Ce n'est pas parce qu'on a les meilleurs intentions au monde, qu'on ne fait pas des dégâts." - https://youtu.be/pR3lqr7_KBY

-
Tous mes sens charmés
Hypnose et divins délices
J'aime les haïkus

Je te juge:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://je-seme-des-poemes.skyrock.com/3113348789-Index-des-poeme
toast

toast

Cancer Messages : 123
Date d'inscription : 23/03/2019

CC 3.86 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.86 - SUJETS   CC 3.86 - SUJETS EmptySam 13 Juin 2020 - 21:49

j'irai cueillir sur ton corps
tout un tas de boutons d'or
j'irai planté dans ton cœur
tout plein de pétales de fleurs

il y a sur les collines de ton corps
tout un tas d'arbres que j'adore
il y a sur les grains de ta peau
des idées magnifiques comme des chateaux

ton corps tout contre le mien
je ne me suis jamais senti aussi bien
mon corps tout contre le tien
plus jamais je ne serais un rien

je ne suis pas doué en prose
mais si tu le souhaite
j'embrasserai ton bouton de rose
car ensemble plus rien nous arrête
Revenir en haut Aller en bas
Horadere

Horadere

Balance Messages : 139
Date d'inscription : 02/10/2016

CC 3.86 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.86 - SUJETS   CC 3.86 - SUJETS EmptySam 13 Juin 2020 - 22:13

J'ai choisi le thème "Colére". C'est tout public

Le point de Rupture


Cela fait trop longtemps
Que ma rage reste inassouvie
Depuis que je ne suis plus adolescent
Le monde qui m'entoure s'est cru tout permis
Et bien qu'il existe quelques lumières ici
Elles ne durent pas plus d'un instant
C'est pourquoi aujourd'hui
C'est le moment

C'est le point de rupture
Il est temps de finir les jointures
Car ce monde n'a point de futur
Il a beaucoup trop de blessures

Mais cependant...
Mon corps est lâche, non, asservi
Aux principes que mon moi encore enfant
Avait juré de respecter pendant toute sa vie
Au point que je me demande ce qui me prends
De faire tout cela ici et maintenant
Mon hésitation freine mon plan
Mon hésitation freine un changement

C'est le point de rupture ?
Est-ce que je veux finir les jointures ?
Est-ce que ce monde peut avoir encore un futur ?
Peut-on encore soigner toutes ses blessures?

Non...
Il faut donner un coup de jus à ce monde mourant
Pour donner une punition à tous ces charlatants
Et pour faire tomber leur système défaillant
Ce statu quo est terriblement affligeant
Tourné seulement vers l'argent
Ces simples papiers brillants
Finiront dans le néant

C'est le point de rupture.
Ça y est. Elles sont terminées. Les jointures.
Si sur Terre, c'est l'enfer.
Alors l'Enfer doit être sur terre
Revenir en haut Aller en bas
Lukiaamagi

Lukiaamagi

Sagittaire Messages : 69
Date d'inscription : 03/04/2020
Humeur : Liberté errante

CC 3.86 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.86 - SUJETS   CC 3.86 - SUJETS EmptySam 13 Juin 2020 - 22:24

[Balise mention de meurtre]



Colère

Le texte que je présente :


Colère, tonnerre,
Miracle de feu.
Brulant, amer,
Gorgée pleine de vœux.
Je ne souhaite qu’une chose.
Rendez-lui la pareille.
Dent pour dent,
Il m’a bien eu.
Œil pour œil,
Il l’a bien vu.
Malotru mais bien aguerri.
Mal au cul, et bien mal guéri.
Petite histoire de nuit.
Petit tiroir, étui.
Gemme cachée,
J’aime garder.
Voleur de l’heure,
Vol, heurt, et leurre.
Non pas prévenu,
Noms pas voulu.
Rencontre noire.
Deux fleurs brillantes.
Le Deuil est fait,
La Dette est due.




Bonus (tentative numéro un inspirée par @Flocon) :

Ahhh, une journée de plus qui touche à sa fin. C’était agréable tout cette pluie, au moins pas de chaleur étouffante. Puis c’est beau à voir, les lents sillons qu’elle forme sur nos vitres. Ça m’aura permis(e) d’économiser de l’énergie, du coup je pense tenter l’exercice ce soir. Parce que comme tous les samedis, à la même heure il y a les CC. Enfin pour être précis(e) il y a Chrono Challenge. C’est-à-dire une petite heure pour écrire sur un thème, et c’est parti. D’ailleurs je suis plutôt curieux(se) des sujets qu’on nous à concocté cette fois. Alors, voyons voir… colère mhmh, bouton de rose, une musique d’un groupe américain, et… une photo assez apaisante d’un garçon s’envolant. Franchement cette fois je suis plutôt d’humeur calme je crois. Une humeur ça fluctue évidemment, mais là de suite ça me semble honnête. Puis c’est sympa cette image, ça évoque les rêves, l’envie de liberté, les échappatoires… Bref, tout plein de choses que beaucoup d’humains recherchent. En plus les couleurs sont en parfait accord avec cette vision éthérée. Ça m’enthousiasme bien ! *Dung*, ah tiens, des notifications Discord. Voyons voir, ah, il y ce type qui participe souvent aux CC qui a besoin d’inspiration. Bah écoute, pour trouver de l’inspiration… faut en trouver auprès des autres peut-être, mhmh. S’il n’a personne auprès de qui en trouver, allez petite touche d’humour, on va lui proposer d’invoquer des Dieux déchus ! Après tout avec la colère, l’image ou la musique, des Dieux déchus qui apportent le chaos et la discorde ça sonne pas mal. Oh ! Mais il est presque 22h, faudrait que je m’active sur mon image moi. Allez c’est parti.
***
Fiou, ça m’aura demandé(e) pas mal d’effort mais j’en suis plutôt satisfait(e). J’espère que cette fois on aura plus de gens pour commenter. C’est sympa à lire les commentaires. D’ailleurs voyons voir ce que les autres ont produit… Ah bah tiens, la personne sans inspiration ! Tiens c’est marrant, il nous projette directement dans les pensées de son personnage… Ouais c’est vrai que les journées ou il pleut ça repose. Ah marrant, il à fais une sorte de portrait d’un(e) nocturnien(ne), il parle des CC. Mais attend… mais… mais c’est moi le personnage de son texte ! Ah mais c’est pas possible, mais nononon on n’écrit pas sur les autres comme ça. Enfin d’un côté c’est marrant, mais d’où il m’affiche comme ça le type. Je le connais même pas ! Puis il avait des centaines d’autres possibilités quoi… En plus ça rentre dans aucun thème son truc, c’est bête. Je lui avais conseillé(e) un thème avec son histoire d’espr…Ah !!! Ah d’accord, effectivement ça rentre dans le thème. Bien joué, bien joué…. Mais je ferais valoir mon droit à l’anonymat !

------------------------------------------------------------------------------------------------
Just a wandering soul, lost in an open world.
Peindre les esquisses de mes pensées.


Dernière édition par Lukiaamagi le Sam 13 Juin 2020 - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Spangle

Spangle

Vierge Messages : 217
Date d'inscription : 30/03/2020
Localisation : Bzak

CC 3.86 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.86 - SUJETS   CC 3.86 - SUJETS EmptySam 13 Juin 2020 - 22:28

Éclosion, explosion
[tout public]

Dans le corps d’un embryon, les tissus qui deviendront les organes sexuels externes et les gonades sont tout d’abord indifférenciés. Puis sous l’influence d’hormones sexuelles, ceci se transforme en clitoris ou en pénis, cela en grandes lèvres ou en bourses, les gonades deviennent des ovaires ou des testicules. C’est seulement à ma naissance que ces organes furent identifiés chez moi comme femelles, et qu’on m’affubla au passage du genre féminin et des traditionnels petits chaussons roses tricotés par ma grand-tante.

Comme il était (et est toujours) d’usage dans notre société, ces organes disparurent de mon anatomie pour tout le monde. Les petites filles n’ont pas de sexe. Ma perception de mon corps s’arrêtait en haut de mes cuisses, en bas de mon ventre, les deux étant reliés par une surface de peau lisse comme l’est l’entrejambe des poupées. Le pipi sortait de nulle part, passant directement de ma vessie à l‘extérieur de mon corps.

Cependant ces organes avaient une existence matérielle qui ne pouvait être passée sous silence indéfiniment. J’avais neuf ou dix ans et je m’ennuyais un peu dans mon bain, quand il me vint l’idée d’entrouvrir la fente de mon jeune abricot. J’y trouvai diverses choses qui n’avaient pas encore de noms et se contentèrent de s’offrir à ma vue et à mon toucher. Je découvris une petite chose qu’on pouvait, en s’y prenant bien, faire saillir de sa cachette. Je me souviens l’avoir coiffée de l’extrémité d’un tube de caoutchouc qui traînait sur le bord de la baignoire, et d’avoir versé de l’eau à l’autre bout. Pour scientifiques qu’elles soient, mes investigations devaient avoir quelque odeur de souffre car je les abandonnai presque aussitôt et repris sans y réfléchir mon anatomie de poupée.

Une partie des mots dérobés me fut restituée au collège, dans le cours de sciences naturelles. On nous parla de vagin, d’utérus, d’ovaires et de trompes de fallope. Je ne crois pas que la vulve faisait partie de cet exposé, et le clitoris encore moins. L’urètre non plus, si bien que je continuai à faire pipi de manière surnaturelle et inquestionnée.

J’appris aussi, moitié par ma mère, moitié en classe, qu’une révolution se préparait dans mon bas-ventre et qu’elle serait sanglante. Quelques temps plus tard mes culottes se teintèrent d’un noir marronnasse et, au bout de plusieurs jours de gêne et de questionnements, du rouge apparut à son tour. Je compris enfin, je descendis au salon avec ma culotte à la main et la montrai à ma mère, qui me serra dans ses bras. Il me fallut alors apprendre à dissimuler la chose, sous les rappels à l’ordre de femmes qui m’avertissaient d’une tache sur mes vêtements et me disaient que les garçons riaient de moi.

Je crois que c’est mon petit ami qui m’a finalement appris ce mot magique : clitoris. Comme presque tous les hommes, il se targuait d’être l’un des rares hommes à s’en soucier, à savoir le trouver et le stimuler.

Arf, j’en suis à peine à la moitié de mon texte.
EDIT : texte poursuivi et finalisé ici.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Le bon ni le mauvais ne me feraient de peine
Si si si je savais que j'en aurai l'étrenne

Boris Vian

Utilisez le pronom iel et les accords neutres ou masculins pour parler de moi, merci.
La chasse aux fautes, j'adore ! Mon signe est &, mes terrains de chasse favoris sont les sections romans, théâtre et fanfictions. N'hésitez pas à me pm pour une petite relecture, c'est rapide et indolore...
Voici la liste de mes textes, merci d'avance pour vos commentaires !


Dernière édition par Spangle le Sam 1 Aoû 2020 - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://losquimord.wordpress.com
Cobea



Capricorne Messages : 3
Date d'inscription : 13/06/2020
Humeur : Dilettante

CC 3.86 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.86 - SUJETS   CC 3.86 - SUJETS EmptySam 13 Juin 2020 - 22:29

Surpris par la légèreté de cet envol, par l'évanouissement subit de sa crainte, il soupira, les yeux fermés, proche de ces instants frais et fugaces avant l'endormissement le soir tard en rentrant à la maison,la tête posée sur l'épaule de son père, porté et transporté tout à la fois.
Il sentait la petite brise qui le frôlait et n'osa pas encore ouvrir les yeux. Il craignait juste un arrêt brutal, tiraillé et agrippé par des mains de fer, des serres, les leurs, avant d'avoir pris assez de distance pour se faire repérer. Elles étaient en colère, en chasse, et c'était son premier vol avec filtre de nuage. Alliance n'avait pu lui expliquer que quelques mécanismes du leurre et de la machine aérienne.
Cependant, les yeux fermés, il gardait confiance, mêlant les souvenirs des odeurs, de ceux de la coquille à rêve avec elle, avec celle des arbres qu'il survolait en ce moment.
Le cheminement serait long, il en avait conscience, et il se demanda tout à coup s'il aurait vraiment la force de patienter autant de temps avant de réintégrer la capsule. Les fils sous ses doigts étaient rêches et durs, il n'était pas assez entrainé à son goût, mais de surprenantes mannes d'énergies l'envahissaient sporadiquement, lui laissant percevoir des chances incroyables de réussite. Cela lui permit de tenir au final jusqu'à la barrière des indicateurs.
Il était temps, le filtre expirait, et ses rêveries et pensées amovibles l'abandonnaient. Des huit barrières il choisit celle de l'Ouest-borgne, et entama son arc de cercle en vue du tourbillon d'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Bims

Bims

Balance Messages : 139
Date d'inscription : 27/04/2020

CC 3.86 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.86 - SUJETS   CC 3.86 - SUJETS EmptySam 13 Juin 2020 - 22:31

Hello, j'ai hésité… J'ai finalement choisi le bouton de rose.
Les personnages font partie d'un roman que je n'ai pas terminé. Le fait d'écrire ce texte me donne des envies de le continuer. Ce texte-là n'en fait pas partie. C'est plutôt comme une aparté au roman Wink





                              Morgane avait franchi le vieux portail blanc à la peinture écaillée. Elle avançait dans cette allée ombragée. Que c'était agréable le bruissement des arbres dans la brise légère. Elle se sentait apaisée, libre. Elle ressentait ça à chaque fois qu'elle venait ici. La jeune fille avait fait la connaissance d'Albert et Rose il y a un an maintenant. Elle était tombée amoureuse d'un jardin pas très loin d'ici. Morgane en avait recherché les propriétaires et c'est ainsi qu'elle était arrivée jusqu'ici.
           Elle avait demandé la permission d'entrer dans le fameux jardin, il avait éveillé en elle une passion nouvelle, une inspiration soudaine de ce qu'elle voudrait faire de sa vie plus tard. Elle voulait lui redonner sa splendeur d'antan.  La jeune fille avait sollicité une entrevue avec Rose qui lui avait donné un défi avant de lui permettre de remettre de l'ordre dans le jardin en friche.
            Le challenge de la vieille dame était de remettre en état un endroit qu'elle affectionnait particulièrement, un banc entouré de fleurs à l'arrière de la maison. La vue de ce banc était imprenable sur le parc. La première fois que Morgane s'y était installée, elle avait été soufflée par le spectacle qui s'offrait à ses yeux. Elle avait relevé le défi avec joie, d'autant qu'Albert était un excellent professeur. Ils avaient réussi à rendre au banc de Rose son charme. La vieille dame était ravie.

                Ce jour-là, Morgane avait répondu à l'invitation d'Albert. Le vieux monsieur avait une surprise pour elle apparemment. La jeune fille était intriguée. Il l'avait conviée de bonne heure le matin, juste au lever du soleil.  Albert l'attendait à la porte de la maison. Celle-ci portait bien son nom: "La villa des rosiers". Des rosiers grimpants habillaient la façade. Plus loin, une allée de rosiers menait au jardin, d'autres poussaient au milieu des parterres.
               Albert sourit, Morgane était pile à l'heure. En silence, il lui avait fait signe de le suivre. Il se dirigeait vers le banc de Rose mais ne s'arrêta pas. Il s'enfonçait un peu plus loin dans le parc. La jeune fille était surprise, elle n'était jamais allée jusque là. Le vieil homme continuait encore un peu puis s'arrêtait devant une espèce de petite construction en pierre. Morgane ouvrait des yeux ronds:
"Qu'est ce que c'est ? chuchotait-elle
- C'est une entrée d'un très ancien caveau familial.
- Pourquoi m'avez-vous emmené ici?
- J'ai quelque chose à te montrer. Regarde sur le côté de la cabane."

         Morgane avait fait ce qu'il lui avait dit et contournait la construction de pierre. Elle s'arrêtait, époustouflée par ce qu'elle voyait: Un magnifique rosier rose. Il était à moitié retourné à l'état sauvage, mais la couleur de ses fleurs était si belle! Morgane s'approchait et caressait les pétales d'une rose, c'est si doux! La jeune fille aperçut dans un des premiers rayons du soleil un petit bouton de rose, elle s'avançait encore un peu, ce bouton lui avait fait monter une bouffée de tendresse incontrôlable. Ce bouton était parfait, les pétales d'un rose pâle commençaient à se dérouler, il était si délicat, elle n'osait pas le toucher. Elle restait là, émerveillée par ce bouton si délicat, une goutte de rosée accrochée à son pétale.
        Albert restait en retrait, ému de l'émotion de la jeune fille. Il rentra silencieusement, la laissant en admiration devant cette rose, ce bouton merveilleux.

------------------------------------------------------------------------------------------------
If you have a dream go chase it, ( si tu as un rêve, poursuis-le)
If you feel hope, Don't waste it,  (si tu ressens d l'espoir, ne le gâche pas)
If you find love, embrace it    (si tu trouves l'amour, garde le bien)
And never take a single breath for granted  ( et ne considère pas une seule respiration comme garantie)
The story's yours, go write it   ( c'est ton histoire, vas-y, écris-la!)

Extrait "Granted" Josh Groban


aller vers mes créations
aller vers mes messages
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




CC 3.86 - SUJETS Empty
MessageSujet: Re: CC 3.86 - SUJETS   CC 3.86 - SUJETS Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CC 3.86 - SUJETS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Evénements :: Les chronochallenges-
Sauter vers: