Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.
Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.
Encre Nocturne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Parasite

Aller en bas 
AuteurMessage
Spangle

Spangle

Vierge Messages : 281
Date d'inscription : 30/03/2020
Localisation : Bzak

Parasite Empty
MessageSujet: Parasite   Parasite EmptyJeu 17 Sep 2020 - 19:42

La lecture de cette nouvelle peut être pénible pour les personnes avec des TCA.


Parasite


Elle devait avoir le ténia, cette nana. Elle mangeait comme si on allait lui prendre, elle dévorait, elle engloutissait. Sa main s’étendait sur la table et rapprochait les aliments au fur et à mesure qu’ils disparaissaient de devant elle. Paf, le saucisson, bim, le pain, boum les cornichons. Pour finir plus personne ne mangeait, on la regardait faire. Ça ne semblait pas la gêner, elle continuait à ravager la table de pique-nique dans un silence de mort. Elle ne faisait pas de bruit en mangeant, c’était déjà ça.

Le sentiment d’une espèce de catastrophe s’est imposé à moi. Je me suis demandé comment on en était arrivé·es là. Elle s’était approchée pour saluer Damien, s’était assise au bout du banc, et puis tout s’était enchaîné. Quelqu’un lui avait proposé des chips, elle avait un peu tapé dedans mais rien d’anormal. Elle avait demandé si elle pouvait prendre un bout de Comté, on lui avait répondu « Bien sûr, prends tout ce que tu veux ! » et elle avait commencé à piocher dans la nourriture, de plus en plus vite, de plus en plus voracement.

Ariel tenta de relancer la conversation, je suivis mais je n’arrivais pas à parler naturellement, j’étais absorbé·e par le spectacle. Sam qui s’y était mise aussi ne s’en sortait pas mieux. On se disait : « ça va s’arrêter, elle ne devrait bientôt plus avoir faim ». Mais son bras, tel une pelle de chantier, continuait à rassembler la bouffe autour d’elle, et ça finissait dans sa bouche en un rien de temps. Elle n’était pourtant pas si grande, sa bouche. C’était une nana… très ordinaire, je dirais. Une jolie blonde un peu potelée, mais pas grosse, au nez retroussé et parsemé de taches de rousseurs.

— Et sinon, tu fais quoi dans la vie ?
Ariel tentait le tout pour le tout : engager la conversation avec elle. Nous étions tendus par le suspens : comment allait-elle réagir ? Elle fit tourner sa main au niveau de sa mâchoire pour indiquer qu’elle finissait sa bouchée avant de répondre. Machinalement, elle en prit une autre, mais son buste s’était relevé de la table et tourné vers Ariel. Enfin, elle déglutit et lâcha avec le plus grand naturel :
— Je suis éducatrice spécialisée. Je m’occupe d’enfants avec des déficits importants.
Elle nous laissa digérer l’information. Bon sang ! Elle n’était pas pauvre au point de manquer de nourriture, alors quoi ? Elle enfourna quelques bouchées supplémentaires, puis se tournant de nouveau vers Ariel, elle lui rendit la politesse :
— Et toi ?
Ariel répondit qu’elle terminait ses études de physique. Elle la questionna plus avant, comme si tout ce qu’elle disait la passionnait. En même temps elle lança à Damien, qu’elle semblait connaître assez vaguement :
— Toi Damien, tu t’intéresses à la physique ?
Elle commença à mener deux conversations à la fois. Puis lorsque je réagis à l’un des propos échangés, elle m’amena à lui expliquer mes idées politiques. Sam se gardait bien de décrocher un mot, mais elle l’entreprit sur les motifs de sa chemise et Sam fut à son tour happée dans cette étrange conversation.

Ensuite, je ne me souviens plus. J’ai repris conscience en entendant l’ambulance, et il semble qu’elle était déjà partie à ce moment-là. La table de pique-nique était vide, vide comme nos propres esprits. Je me sentais si vide que j’ai mangé un brin d’herbe, pour voir si ça changeait quelque chose. Vous pouvez me resservir un peu de pain et de saucisson ?

------------------------------------------------------------------------------------------------
Utilisez le pronom iel et les accords neutres ou masculins pour parler de moi, merci.
Je chasse les fautes dans les sections romans, théâtre et fanfictions, n'hésitez pas à demander un coup d’œil. Mon signe est &.
Voici la liste de mes textes, merci d'avance pour vos commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
http://losquimord.wordpress.com
millesim



Sagittaire Messages : 20
Date d'inscription : 08/07/2020

Parasite Empty
MessageSujet: Re: Parasite   Parasite EmptyJeu 17 Sep 2020 - 20:01

oui je veux bien, mais je pense pas qu'il en reste. la dévoreuse de pensée est parti avec .....

super texte, j'aime beaucoup. je ne sais plus trop dans qu'elle catégorie nous sommes, mais tu pourrais facilement en faire une chouette nouvelle( si tu développe un tout petit peu plus l’absorption des idées par madame boulimie? )

juste une petite incompréhension de ma part au début : je ne me suis pas rendue compte tout de suite de nombre de personne autour du pique-nique. Au début juste toi et Damien et une incruste. première impression : elle s'incruste dans un tête a tête pour de la bouffe .... génial ....

après je n'ai pas compris la démultiplication des mangeurs .....

mais ne t'inquiète pas cela reste les élucubrations de mon cerveau qui n'a pas été arrosé de café depuis plus de 12 h .....

cela laisse du coup de graves séquelles

Revenir en haut Aller en bas
Spangle

Spangle

Vierge Messages : 281
Date d'inscription : 30/03/2020
Localisation : Bzak

Parasite Empty
MessageSujet: Re: Parasite   Parasite EmptyVen 18 Sep 2020 - 23:20

Ahh, un autre accro au café ! Je bois le mien à ta santé !

J'ai relu pour vérifier, mais je sème quelques indices sur le fait qu'ils sont plus que deux : "plus personne ne mangeait", et "Quelqu'un lui avait proposé des chips". Du coup je vais laisser comme ça, mais merci pour le retour.

Je suis content·e que ça t'ait plu. Pour le moment je n'ai pas prévu de rallonger la sauce, ça ne me gêne pas qu'une nouvelle soit aussi courte et je ne me sens pas trop de développer le dévorage de pensées, c'est un peu l'ellipse TGCM. Mais bon, ça pourrait me prendre un de ces quatre...

------------------------------------------------------------------------------------------------
Utilisez le pronom iel et les accords neutres ou masculins pour parler de moi, merci.
Je chasse les fautes dans les sections romans, théâtre et fanfictions, n'hésitez pas à demander un coup d’œil. Mon signe est &.
Voici la liste de mes textes, merci d'avance pour vos commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
http://losquimord.wordpress.com
millesim



Sagittaire Messages : 20
Date d'inscription : 08/07/2020

Parasite Empty
MessageSujet: Re: Parasite   Parasite EmptySam 19 Sep 2020 - 0:18

j'ai relus avec une mega tasse fumante et tu as raison .. y a bien des indices

autant pour moi ... va falloir soigner cette addiction un jour ....
Revenir en haut Aller en bas
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
Tiunterof

Bélier Messages : 1851
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : U.R.S.O
Humeur : sss

Parasite Empty
MessageSujet: Re: Parasite   Parasite EmptyJeu 1 Oct 2020 - 17:07

Je trouve que la nouvelle progresse très bien. C'est toujours délicat d'amener le setting et les personnages petit à petit mais là quand on lit on ne s'arrête pour se dire "Heu, c'est qui lui, il sort d'où ?".
Et puis je dois avouer que j'ai toujours eu un faible pour les narrations un peu familières, surtout là où le narrateur fait parti du récit, on se sent plus proche de lui et on entre facilement dans l'histoire. On suit facilement ses émotions donc nous aussi au final on se fait un peu happer dans les conversations de "la nana".

Après la fin est peut-être un peu abrupte, mais c'est peut-être juste moi. D'un autre côte ça participe un peu à transmettre la confusion du narrateur.

En bref j'ai bien aimé, c'est court mais efficace, et puis c'est original, en effet on a envie de connaître la suite pour savoir le pourquoi du comment, mais la nouvelle se suffit bien à elle même malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Spangle

Spangle

Vierge Messages : 281
Date d'inscription : 30/03/2020
Localisation : Bzak

Parasite Empty
MessageSujet: Re: Parasite   Parasite EmptyJeu 1 Oct 2020 - 20:23

Merci pour ton retour !
Oui c'est un peu le problème avec les CC, il faut souvent conclure un peu à la hâte et quand on s'en sort bien pour le faire, c'est difficile ensuite de revenir sur la fin. Je vais quand même vraiment chercher à donner quelques billes à la lectrice/au lecteur sur ce qui se passe pendant cette ellipse.

Un truc du genre :

Citation :
J'ai commencé à avoir mal à une oreille, comme si quelqu'un essayait d'y introduire un objet. Puis j'ai senti quelque chose céder en moi et les paroles de la conversation se sont déversées telles une cascade d'eau fraîche à l'intérieur de ma boîte crânienne. Au lieu de se succéder, les mots se superposaient et leur écho résonnait comme sur les parois d'une caverne.

Tapi dans un coin de cette caverne, je les observais tandis qu'ils détruisaient tout, tout ce qui avait tissé jusqu'ici ma personnalité et mon vécu. Les ondes qu'ils produisaient en rebondissant ça et là étaient douloureuses, mais petit à petit elles se sont fondues en une sensation très agréable. Je me suis lové en boule et j'ai eu l'impression d'être redevenu un nouveau-né qu'on enveloppe de douceur et qu'on berce. Plus rien en moi ne résistait à la caresse de cette mélodie.

Puis les ondes sont parties, emportant avec elles les débris qui jonchaient le sol. Ma caverne est vide à présent, si vide. Je voudrais la remplir de nouveau pour ressentir encore cette sensation merveilleuse. J'ai l'impression de savoir comment faire, la personne de tout à l'heure m'a en quelque sorte montré la voie : il faut que je trouve des gens avec qui parler, parler indéfiniment, boire leurs paroles et en emplir ma caverne. Oui, je vais tester ceci avec l'homme qui s'approche de moi. Sa blouse blanche m'inspire confiance et m'attire vers les pensées qui habitent son crâne.

Bien sûr cela implique de laisser tomber la fin initiale. Est-ce que cette fin-ci fonctionne ? Je tiens surtout à garder l'idée de contagion et à la rendre aussi inquiétante que possible.

Petit problème, je ne vois pas comment caser la pulsion alimentaire.

Quant au fait que le personnage ne soit plus en état de faire ce récit comme une personne normale, je crois que c'est une incohérence parfaitement licite, qu'on retrouve dans de nombreuses nouvelles.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Utilisez le pronom iel et les accords neutres ou masculins pour parler de moi, merci.
Je chasse les fautes dans les sections romans, théâtre et fanfictions, n'hésitez pas à demander un coup d’œil. Mon signe est &.
Voici la liste de mes textes, merci d'avance pour vos commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
http://losquimord.wordpress.com
Tiunterof
Gardien grincheux de la CB
Tiunterof

Bélier Messages : 1851
Date d'inscription : 24/10/2012
Localisation : U.R.S.O
Humeur : sss

Parasite Empty
MessageSujet: Re: Parasite   Parasite EmptyJeu 1 Oct 2020 - 21:43

C'est vrai que là on n'a pas l'aspect faim mais peut-être que l'idée de vouloir "remplir cette caverne" pourrait être relié à une idée de soif puis de faim ?

Après la nouvelle se suffit bien à elle même, la fin reste satisfaisante donc la rallonger n'est pas absolument nécessaire.

Au delà de ça ce petit texte que tu as écrit en plus est très beau, il est très bien imagé et communique une vraie sensation d'envahissement puis de retrait, j'aime beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
MarieRaphaello

MarieRaphaello

Lion Messages : 75
Date d'inscription : 15/10/2017
Humeur : Show, don't tell

Parasite Empty
MessageSujet: Re: Parasite   Parasite EmptyJeu 1 Oct 2020 - 21:52

Olala, j'ai beaucoup aimé ton texte. Et j'aime encore plus l'idée qui le sous-tend
Je suis assez d'accord avec l'avis général sur le côte un peu abrupte de ta chute (je parle du texte initial), j'avoue que j'avais très mal compris la fin et que le commentaire de millesim m'a beaucoup aidée. J'ai trouvé les indices un poil trop discrets. Mais encore une fois, l'idée sensationnelle. Ta deuxième fin est plus explicite, mais j'aime un peu moins. Enfin, si, j'aime beaucoup le premier paragraphe, mais ensuite on perd la moelle de ta nouvelle il me semble, le côté pulsion alimentaire justement, et le ton de la narration aussi. Peut-être moyen de faire un mix ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Parasite Empty
MessageSujet: Re: Parasite   Parasite Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Parasite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: