Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le virus d'Ille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yggdarsil
Roi des Koalas
Roi des Koalas
avatar

Masculin Taureau Messages : 503
Date d'inscription : 25/10/2012
Localisation : Dans le doute. Ou l'ignorance. Surement l'un des deux.
Humeur : Pourvu que ça dure !

MessageSujet: Le virus d'Ille   Jeu 10 Jan - 10:34

Amateurs de littérature loufoque, vous allez apprécier. J'ai modernisé l'extrait de "La vénus d'Ille" de mon livre de Français (de Prosper Mérimée). Si vous ne le connaissez pas, je vous invite à le lire: http://fr.wikisource.org/wiki/La_V%C3%A9nus_d%27Ille (a partir du repère numéroté 165 à gauche, "c'était bien une Vénus", jusqu'à "Prends garde à toi si elle t’aime."). J'ai également modifié l'en-tête de l’extrait du livre, qui résume bien l'histoire:
Le narrateur, expert en Antiquité, arrive chez M. de Peyrehorade, dont les ouvriers ont découvert une statue antique. Malgré le rejet de tous pour l'idole, son hôte a fait installé sa Vénus dans son parc. Il brûle d'avoir l'avis d'un spécialiste.
Vous verrez bien ce que cela donnera en lisant, après l'extrait original:
Le Virus D'Ille

Le narrateur, expert en MMORPG, arrive chez M. de Peyrehorade, dont l'informaticien a trouvé le code de modèle d'une mage, et son hôte la met en fond d'écran. Il brûle d'avoir l'avis d'un spécialiste.

C'était bien une Mage, et d'un merveilleux rendu. Elle avait la tête couverte, comme l'Ancienne génération représentaient d'ordinaire les êtres mystérieux ; en position d'attaque, la main droite, tendue depuis la hauteur du buste, était perpendiculaire au sol, la paume exposée, le pouce et les deux premiers doigts étaient légèrement courbés vers l’intérieur, les deux autres redressés. L'autre main, à la hauteur de la hanche, tenait son bâton posé sur le sol. L'attitude de ce modèle rappelait celle du Duelliste, qu'on désigne, je ne sais trop pourquoi, sous le nom d'Albus. Peut-être avait-on voulu représenter la prêtresse en plein duel.
Quoi qu'il en soit, il est impossible de voir quelque chose de plus parfait que le corps de cette Mage ; rien de plus suave, de plus lisse que ses faces ; rien de plus imposant et de plus noble que son bâton. Je m'attendais à quelques graphismes de WoW ; je voyais un chef-d’œuvre du meilleur temps de la programmation. Ce qui me frappait surtout, c'était l'exquise vérité des textures, en sorte qu'on aurait pus les croire prises de nature, si la nature produisait d'aussi parfait rendus.
La capuche, rabattue jusqu'au front, paraissait avoir été dorée autrefois. La tête, petite comme celle de presque toute celle des personnages de RPG, était droite et fixe. Quand à la figure, jamais je ne parviendrais à exprimer son caractère étrange, et dont le type ne se rapprochait de celui d'aucune créature de jeu que je me souvienne. Ce n'était point cette beauté calme et immobile des programmateurs Asiatiques, qui, par système, n'animaient pas les texture. Ici, au contraire, j'observais avec surprise l'intention du graphiste d'animer la texture, amenant la dextérité jusqu'à la rage. Tous les traits étaient contractés légèrement : les yeux en amandes, la bouche relevée des coins, les narines quelque peu gonflées. Gravité, rage, cruauté se lisaient sur ce visage d'une incroyable lisseur cependant. En vérité, plus on regardait cette admirable guerrière, et plus on éprouvait le sentiment pénible qu'elle tentait de nous attaquer, de briser l'écran.
«  Si ce modèle a déjà été joué, et je doute que quelqu'un ai jamais pût la contrôler, que je plein ses adversaires ! Elle a dû se complaire à tous les tuer. Il y a dans son expression et ses gestes quelque chose de féroce, et pourtant je n'ai jamais rien vu de si beau.
-C'est un mage toute entière en combat acharné ! » s'écria M. de Peyrehorade, satisfait de mon enthousiasme.
Cette expression d'hystérie infernale était augmentée peut-être par le contraste de ses yeux incrustés de rubis et très brillants avec le costume d'un vert noirâtre que les programmateurs avaient donné à toute la statue. Ces yeux brillants produisaient une certaine illusion qui rappelait la réalité, la vie. Je me souvins de ce que m'avait dit mon boss, qu'elle avait le pouvoir de faire baisser les yeux à ceux qui la regardaient. Cela était presque vrai, et je ne pus me défendre d'un mouvement de colère contre moi-même en me sentant un peu mal à l'aise face à cet écran d'ordinateur.
« Maintenant que vous avez tout admiré en détail, mon cher collègue en jeux vidéos, dit mon client, ouvrons, s'il vous plaît, une conférence linguistique. Que dites-vous de ce message d'alerte, auquel vous n'avez point pris garde encore ? »
Il me montra le coin de l'écran, et je lus dans une fenêtre d'alerte : |<1p 4waï f ~<3
« What do you think about, dear Geek ? Me demanda-t-il en se frottant les mains. Voyons si nous nous rencontrons sur le sens de ce message !
-Mais, répondis-je, il y a deux sens. On peut traduire : « Keep away from love, prends garde à l'amour ». Mais, dans ce sens, je ne sais si kip awaï f love serais d'un bon leet speak. En voyant l'expression diabolique de la dame, je croirais plutôt que l'artiste a voulu mettre en garde le joueur contre cette terrible beauté. Je traduirais donc « Keep away if she love you », prends garde à toi si elle t'aime.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Il est des gens qui sont là. Comme ça. En vrai. Et d'autres dont la présence est un mensonge. Une illusion. Efficace, quand elle trompe tout le monde. Ridicule, quand elle ne trompe que son porteur. -Lyonel Trouillot, Kannjawou

Proverbe Nocturnien : Wû Horör, wees qsüj gnü ubo wik s'wee kleesee kvieiir wâ krefüzâ d'wi kraork...

orgie de .-.
.-- .-- .-- .-.-.- .---- ----- --.- ....- ---.. .-.-.- ..- -. -... .-.. --- --. .-.-.- ..-. .-.

http://vocaroo.com/i/s1fCLpFwvSv0


#TextedeYgg
Revenir en haut Aller en bas
Lyric

avatar

Masculin Verseau Messages : 857
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : = goto JustBehindYou;
Humeur : = rand();

MessageSujet: Re: Le virus d'Ille   Jeu 10 Jan - 11:08

Une superbe réécriture :D
J'ai adoré le leetspeak qui remplace le latin du texte original xD
C'est super bien trouvé.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Par un jour sans écrire une ligne de code.
~ Citation d'Emile Zola, améliorée par Lyric fou

Blagues de programmeurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lyricoding.tk
 
Le virus d'Ille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: