Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'ai tué ma mére

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adrienf

avatar

Masculin Messages : 41
Date d'inscription : 29/12/2012
Localisation : Ardennes Belges
Humeur : Personne froide

MessageSujet: J'ai tué ma mére   Lun 21 Jan - 20:45:23

J'ai donné une suite à un premier texte. Cette histoire est loin d'être finie mais je voulais juste avoir vos avis pour la suite de cette histoire. 
Merci et bonne lecture !


La vie est tellement dure. Je ne sais pas par quel bout la saisir. Ici, tout est paisible, aucun bruit mis à part quelques secousses de temps à autre. Je suis bien. La nourriture me vient régulièrement, mais parfois je dois l’attendre. Je ne sais pas trop vous décrire mon environnement, car c’est beaucoup trop obscur. Je tâte de mes pieds et de mes mains, l’aspect est assez doux mais dur et surtout très humide de plus c’est assez arrondi.

Souvent, j’entends des voix mais je ne peux comprendre ce qu’elles disent, mon oreille n’est pas bien formée. Mais il y a une chose par dessus tout que je déteste: l’espèce de tuyau qui me passe entre les jambes, celui-là qu’est ce que je peux le haïr. Mais sans lui, je ne peux vivre, il m’apporte ma nourriture. Ce que je redoute le plus c’est de me l’enrouler autour du cou, j’y fais attention mais une fois que les turbulences arrivent ce n’est pas évident. Tout bouge, tout tremble, parfois cette espèce de tube vient m’ennuyer et se met dans toutes les positions possibles afin de m’horripiler.

J’en ai marre d’être ici, je ne peux pas me déplacer, je suis coincé, je vais commencer à devenir claustrophobe à la fin. Je ne sais pas ce qu’il se passe, l’eau s’évacue et moi aussi. Je glisse. Que se passe-t-il ?

Me voilà bloqué. Mais je peux entendre des cris assez graves. Ho non !!! La dégringolade continue. J'aperçois, une sorte de lumière et quelqu'un qui hurle. J'ai l'impression que je vais arriver dans un monde parallèle. Je me retrouve dans un univers que je ne connais pas. Des personnes en blanc sont là dans un lieu où règne une odeur nauséabonde , avec tout des ustensiles pour me torturer! Ou suis-je ? Sont-ils là pour me faire du mal ? Un homme me coupe ce tuyau, et il commence à me frapper sur les fesses! Il n'est pas malade lui, il m'a fait crier et pleurer à force de taper. La torture commence mais je te promets que je me vengerai. Mais avant que je ne fasse quoi que ce soit, je vais me reposer sur les bras de ma chère et tendre maman !
Pourquoi cette dame m'enlève des bras de ma maman ? Pourquoi elle m’emmène loin d'elle ? Je ne comprends pas ! En sortant de la salle, j'ai vu des personnes qui se précipitaient aux côtés de ma maman. J'entends des gens qui pleurent, est-ce en rapport avec ma maman ? J'espère que non !

Aussi loin que je puisse me rappeler, je ne me souviens pas de ma mère. J'ai bien grandi à présent. Je suis âgé de 15 ans et ma vie est un véritable enfer. Oui, un enfer ! 
Un enfer car après l'accouchement, ma maman a eu des problèmes et a fait un malaise. Elle ne s'est jamais réveillée.
J'ai appris tout cela lorsque j'étais âgé de huit ans. Enfin, appris est un bien grand mot, j'ai surtout essayé de comprendre. Le 27 juin 2006 était une journée ensoleillée et chaude. C'était aussi le jour où mon père s'est assis devant moi et m'a dit :
«  Hugo, tu m'as souvent demandé pourquoi je ne te parlais jamais de ta mère. Je vais le faire. Ta maman est partie au ciel le jour où tu es né. Elle est partie voir les anges ! Quand tu es sorti de ventre, ta maman a eu des gros problèmes et les anges l'ont emmenés au paradis. Mais ne t'inquiète pas, elle va bien. D'où elle est, ta maman peut te voir et je suis sûr qu'elle t'aime fort, très fort même »
Quand il m'a dit cela, je n'ai rien compris sauf que ma maman était morte. Je me posai tout de même des questions mais à huit ans, on ne soucie de pas grand chose. Je n'y pensais pas, je dois bien l'avouer, mais lorsque j'ai atteint mes douze ans, j'ai tout saisi. Cette histoire m'est revenue en tête lorsque j'ai regardé un documentaire sur les mères mortes à la naissance de leur enfant et à ce moment-là j'ai compris que ce documentaire retraçait la mort de ma maman et le malheur de ma naissance. Tout s'emboîtait dans ma tête à une vitesse digne du TGV. J'ai compris que j'avais tué ma mère, j'ai compris que ma soeur me la faisait payer au jour le jour. J'ai compris que dés mon premier jour sur cette terre, j'étais un assassin.

------------------------------------------------------------------------------------------------
Ne jamais reculer.
La haine c'est l'amour que tu portes à tes ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/CitationsEtPetitsPoemes
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'ai tué ma mére   Jeu 7 Fév - 13:24:42

Merci d'inscrire les bornes d'âge dans le titre en éditant le premier message du sujet
Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai tué ma mére
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: