Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.
Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

5 résultats trouvés pour Punpun

AuteurMessage
Tag punpun sur Encre Nocturne 494894ENPlumefinalSujet: Devenir le noir (et puis mourir 1000 fois) - Infinité n°5
Punpun (Pics)

Réponses: 2
Vues: 333

Rechercher dans: Poésies   Tag punpun sur Encre Nocturne EmptySujet: Devenir le noir (et puis mourir 1000 fois) - Infinité n°5    Tag punpun sur Encre Nocturne EmptyMar 9 Juin 2020 - 15:54
Yo, Pryd, en effet c'est très décousu (trop ? à vous tous•tes de voir mais la sensation de chaos est bien celle que je voulais).^^

Yes, à la base ce détournement de Camus c'était pour #Punpun . Mais comme je suis sympa, je lâche quelques phases qui sont normalement pour mes projets musicaux. Eh, je vous gâte pas quand même ? XD

Wow, merci pour l'info, sa vie et celle de son fils Raymond est bouleversante !
Tag punpun sur Encre Nocturne 494894ENPlumefinalSujet: [Freestyle] Devenir immortel (et puis rapper 1000 fois) - Infinité n°3
Punpun (Pics)

Réponses: 0
Vues: 283

Rechercher dans: Chansons   Tag punpun sur Encre Nocturne EmptySujet: [Freestyle] Devenir immortel (et puis rapper 1000 fois) - Infinité n°3    Tag punpun sur Encre Nocturne EmptyMer 27 Mai 2020 - 11:57

Description sur YouTube :


Salut toi ! ^•^

Petit freestyle à l'arrache car bon, au moins j'ai créé un son, à un moment faut se lancer ! Toutefois je le poste en non-répertorié pour le moment, on verra par la suite.

Je précise que la phase sur les sons de ienclis blanc•he•s, taquinerie parodique, ne vise absolument pas tous les sons sentimentaux de cette communauté et surtout pas ceux sur les maladies et autres atypies mentales. Je kiffe très très fort Lomepal et Diam's par exemple.

Paroles :

Salut c'est Punpun qui vient un peu comme ça
Trop de perfectionnisme me tue alors j'arrive comme ça
Trop de fois eu marre qu'on me dise c'est comme ça
Je viens avec mes références sans dire je suis comme ci comme ça
Car ça devient soulant
On a compris que t'étais spécialiste
De manga, mais tu fais du H-S en voulant
Faire que des allusions à One Piece, que ça sur ta liste
Je remplis des pages blanches, des pages noires
Des pages fluos, Dimension W, je regarde pas trop W9
Ton "J'suis fort comme Luffy" va aux WC
Et ta peine sûrement réelle mais sûrement forcée
Ment ou mens pas, c'est juste cliché, tire ce qui est intéressant
Plutôt que de me sortir un son sentimental de iencli blanc (ahah)
Je m'appelle pas Punpun pour rien, c'est un message
L'important c'est pas la chute... de cheveux c'est le tissage
Pour mes négros qui gardent ça pour eux
Et elles et iels, faut donner de la force à tout le monde
On a un gros nez, d'autres se retouche les lèvres car ils ont le nez creux
C'est l'hypocrisie que je dénonce, pas que les idées vagabondent
La vague abonde
Check le flow
Pas un plot
Je déchire la lucarne
Juste moi-même je m'incarne

•••••••••••••••••••••••••••••••••••●••••••••••••••••••


Je crée (manga, illustration, littérature écrite, rap, etc) sur :

Twitter : @Punpun_Pics
À la base c'est une chanson spécialement pour le forum d'écriture Encre nocturne : Punpun (Pics)
Wattpad (faut que je mette à jour mes écrits :p) : Punpun (Pics)

Tu peux aussi me contacter sur Discord : Punpun (Pics)#1823

La force !


En attendant #Punpun .
Tag punpun sur Encre Nocturne 494894ENPlumefinalSujet: Devenir lucide (et puis se tromper 1000 fois) - Infinité n°2
Punpun (Pics)

Réponses: 4
Vues: 347

Rechercher dans: Poésies   Tag punpun sur Encre Nocturne EmptySujet: Devenir lucide (et puis se tromper 1000 fois) - Infinité n°2    Tag punpun sur Encre Nocturne EmptyMar 26 Mai 2020 - 23:44
Salut Tifani, merci pour ton précieux retour ! ^÷^
Oui, les infinités sont des teasers où je m'amuse pour montrer très rapidement l'univers du projet musical que j'ai en tête sur ma dépression : #Punpun. (Attention, absolument aucune date prévue, je fais comme je peux et j'ai à peine commencé finalement.)
Ces teasers sont absolument pas canons et sont indépendants mais ils convergent vers la même idée de souffrance mentale, de rapport à l'éternité, de lutte existentielle et politique.

D'ailleurs je fais des variantes pour les différentes Infinités niveau titre mais le "Devenir immortel (et puis mourir 1000 fois) vient de 2 titres du rap français :

_Devenir immortel (et puis mourir) de Loud. Excellent clip très bien senti et très clair, simple, précis.

_Mourir mille fois d'Oxmo Puccino : grand classique à l'intérieur du chef-d'oeuvre d'album qu'est Opéra Puccino. C'est le dernier morceau, très dur, sur le deuil. Il date de 1998 et toujours dans le futur.

Et on peut même aller plus loin car Youssoupha a aussi fait un son clairement hommage à ce dernier avec "Mourir 1000 fois", encore une fois en outro, pour son superbe projet de 2015 NGRTD (Négritude).

Bonnes écoutes et bonnes lectures ! ^_^
Tag punpun sur Encre Nocturne 494894ENPlumefinalSujet: [-18] On ne finit jamais son deuil 1
Punpun (Pics)

Réponses: 2
Vues: 210

Rechercher dans: Poésies   Tag punpun sur Encre Nocturne EmptySujet: [-18] On ne finit jamais son deuil 1    Tag punpun sur Encre Nocturne EmptyLun 25 Mai 2020 - 17:26
[Avertissement : idées suici******, suici**, mort, amitié perdue, une certaine attirance enfantine entre garçons. Je préviens encore, c'est dur. Mais dans ce contexte-là il le faut.
Un•e proche de confiance, des numéros d'écoute, les urgences (15), des forums et des chats en ligne sont disponibles en cas de questions normales voire de détresse sur la mort.]


On ne finit jamais son deuil 1


Un grand big up à Taous Merakchi et son podcast Mortel
Vivre avec ces morts est d'autant plus dur en dépression
Je connais bien la mort et finalement depuis l'âge où on nous pouponne.
Enfin pas personnellement, j'ai dû m'adapter comme telle ou tel
Et on a beau cadenasser ses peurs, il revient toujours la régression
J'en parle mais le ferai peut-être et autrement dans #Punpun :

Elle s'appelait É.
Et
Je ne l'abaisserai pas à lui faire des rimes pauvres en "é".
On passait les vacances chez elle avec une de mes grandes sœurs
On était ami•e•s avec son fils de mon âge,
On avait six ou sept ans.
Avec É. on ne s'ennuyait jamais, on n'était pas chez un dresseur

Plein d'activités, toujours cool, se coucher à minuit : la liberté d'antant (lol)
Plus que la mère modèle ou cool, on le voyait sur son visage
Bah qu'on était des gosses
Et qu'elle nous prenait pas pour des cons^^
On rigole et non on se gausse
D'une enfance pour l'instant belle mais bientôt déconcertante

Je me rappelle d'ailleurs qu'avec son fils on a joué innocemment
À ce qu'on appelait "jouer au papa et à la maman"
(Ou "touche-pipi")
Quand elles l'ont su nos mères ont été pédagogues
Et nous on dit que ces expériences avec nos corps étaient trop tôt
Qu'on aurait plus tard la maturité, sans être démagogue

Mais ma grande sœur se moquait de nous, nous mettait dans l'étau
Et m'a fait intérioriser que des amours pour le même genre étaient mauvaises
Mais je m'égare. En tout cas É. semblait une femme qui vivait à son aise.
Mais on ne l'avait pas remarqué
Apparemment pareil pour son mari
À quel point, pour elle, vivre était un dur pari.

C'est avec effroi qu'il l'a découverte, le cou arqué
Noué, serré, autour d'une corde le corps inanimé.
Nous étions tous•tes stupéfait•es
Elle avec qui nous faisions tant la fête
Elle, É., nous avait quitté•e•s.

De ma vision en construction et de mes souvenirs
Je ne saurais dire ce qui l'a fait partir
Aucun indice
Et c'est peut-être cela
Elle devait faire son possible
Pour que les immondices
Qu'elle subissait ne se sachent peut-être que dans l'au-delà.

Le pire est que ma "mère" m'a toujours caché les détails même plus grand
Le suicide est un tabou qui, levé, aurait pu faire baisser d'un cran
La pression à tout le monde, jusqu'à mes idées de faire de même.
Il est difficile de bien expliquer aux jeunes la mort
Mais pour que ne se terre pas dans leur cœur un œdème
Personnellement j'aurais voulu déjà goûter à la vie sans que l'on mord

Je n'ai donc jamais pu voir de nouveau le père et mon pote
Mais sachez que malgré la mort despote
J'espère que vous allez bien
Au-delà d'abord des biens
Et j'espère un jour
Un jour
Dans le Jura comme avant
Un jour
Vous revoir
En attendant, le combat continue comme dirait quelqu'un.





Merci pour votre lecture. ^-^ N'oubliez pas que si jamais, vous n'êtes pas seul•e. Comme je l'ai écrit dans les avertissements en haut, vous avez plein de moyens de discuter de ce sujet s'il vous est trop sensible. La force.
Tag punpun sur Encre Nocturne 494894ENPlumefinalSujet: Devenir lucide (et puis se tromper 1000 fois) - Infinité n°2
Punpun (Pics)

Réponses: 4
Vues: 347

Rechercher dans: Poésies   Tag punpun sur Encre Nocturne EmptySujet: Devenir lucide (et puis se tromper 1000 fois) - Infinité n°2    Tag punpun sur Encre Nocturne EmptyMer 20 Mai 2020 - 4:14
Encore un long teaser en attendant #Punpun ! ^•^

[Avertissement : il est abordé rapidement dans le poème une tentative de suic*** ratée avec un certain manque d'émotion mais tout ça n'est pas abordé dans les détails. Tant pis pour le spoil mais la 2e partie est hyper positive et la 1e partie triste mais vague.]

Devenir lucide (et puis se tromper 1000 fois)
Infinité n°2

Infinité n°2

À toutes les personnes que j'ai pu blesser
À toutes celles que j'ai pu laisser
À toutes celles qui m'ont pardonnées
Ou qui m'ont dit de partir de façon criée ou marmonnée
Pour prendre des distances car je les faisais trop souffrir;
Elles ne liront sûrement pas ce poème d'un harponné
Et c'est sûrement mieux de me sur-nager que de se sous-fifre
Aussi peut-être liront-elles ce texte quand nous irons mieux;
Las des mélopées et des opés où je, méli-mélo, mets l'eau
J'ai arrêté de pleurer, arrêté de m'énerver, pris un coup de vieux
Et souvent joué au jeu de tout comprendre, de bien sourire
Sauf quand j'étais avec iels
Toutefois, par contre, je continuais de pourrir
À force de ne montrer chez moi qu'un ton industruel
Enfin, même ça c'est ce que je croyais, mais une aigreur
Une froideur semble pour certain•e•s sortir de ma bouche
Encore plus maintenant mais en fait depuis toujours
C'est soudain que perdu, avant-hier, j'ai failli mourir
En finir, pas en finesse, pas en finaud, juste dans la terreur
Amorphe de ressentir à nouveau; et que le malheur me douche
Touche, mouche, souche, couche... jusqu'à la levée du jour
"Bonne nuit Punpun" dit le manga
C'était physique mais je l'ai déjà vécu mentalement 1000 fois
Et j'aimerais écrire au glucose sur mille feuilles
Leur dire que...

Je veux raser des forêts... de décrépitudes decrétées
Quitte à friser un sceau de sotes sotalies
Descendre des narquois carquois des carcans
Et allier l'ortie de Toulon à la fleur de coton de Créteil
Continuer le combat auprès de mes hôtes allié•e•s
Des déchirures qui m'habitent, apprendre par cœur et par quand
Je peux les guider vers la vie et son noir soleil
Car mon bonheur est sombre
Il se tient dans l'ombre
En suspension contre la honte du sommeil
Et même si je suis loin de tout savoir
Je préfère moins savoir que les voir
Et raisonner ensemble devant nos miroirs
Des miroirs noirs;
De ces polyamoureux•se de l'amour et des amoureux de l'anarchisme
Ces travailleuses•eurs du sexe tous•tes différent•es dans ce prisme
Surkiffant jusqu'à survivant dans leur taf, emmerdant le capitalisme
Le hackant de toute part tel•les des lanceuses•eurs d'alerte
Alerte : nous pouvons vivre
Alerte à la Machine : nous pouvons vivre

Distordre la dysphorie de genre
Détendre l'envie de se rendre
Contre goys oppressifs et blanc•he•s anti-asiatiques
Anti-roms et anti-foulards plein•e•s d'éthique apathique
Néo-côlons jamais repus de fouetter mes cheveux crépus
Mais ace, aro, pan, bi, etc, nous partons convaincu•e•s
Créer son Utopia, créer son Vinland
Créer sa Saga, créer son Promised Neverland
Tu comprends pas tous les termes ?
Tu me trouves encore trop ferme ?
Viens juste nous voir
On ne demande qu'à voir
Si on peut, on va se voir

Je veux guérir de nos blessures
Je le ressens
Au plus profond de mon sang.




Merci pour votre lecture et bonne nuit, en attendant ce projet musical, en attendant #Punpun
.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: