Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noctambule

Aller en bas 
AuteurMessage
Ouppo
Fou du roi
avatar

Masculin Lion Messages : 425
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Noctambule   Ven 13 Avr - 18:46

Il n'y a aucune honte à vivre la nuit
Entouré d'ombre là où nul ne vit
Je ne suis ni homme ni personne
Ici aussi la lumière est atone

La solitude fait de moi ce qu'elle veut
Je suis elle de plus en plus peu à peu
J'embrasse ma chair et une éternité
Qui ne se laisse dévoiler que par l'éphémère

Coïncidemment s'écourte alors
Les heures qui portent en elles un toujours
Où se lit un longtemps qui me lie
A ces moi qui portent la ruine de ma vie

Puis quand je me réveille de mon cocon de papier
Par la fenêtre mes mots s'envolent sous le soleil
Sans moi


Dernière édition par Ouppo le Ven 13 Avr - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Lapine Cornue
Divine cerfette et ses lapins multicolores
avatar

Féminin Balance Messages : 5094
Date d'inscription : 17/05/2014
Localisation : Endormie dans un terrier de lapins.
Humeur : Lapinesque. (ça veut dire paisible et joyeuse)

MessageSujet: Re: Noctambule   Ven 13 Avr - 22:08

COUCOU :huh:

J'ai beaucoup aimé (sauf la 3e strophe :arbre: ), tu devrais écrire plus de poèmes dans ce genre !


Annotations :la:
https://docs.google.com/document/d/1MCmdv0LcxQ5IjQjCD1pn2tpsLhJxdSU8wZI948ikZMQ/edit?usp=sharing

------------------------------------------------------------------------------------------------
Je sais ce que je suis. Et je sais ce que je ne suis pas.
:corn3:
Je suis un chaos de rêves et de couleurs,
je suis un Cerf divin chimérique,
je suis une lapine en chocolat aux larmes caramel.
Et toi, qui es-tu ?

Fais un pas vers moi, j'en ferai un vers toi. Et peut-être un jour serons-nous face à face...

***
Cap' d'aller lire ?

→ Venez fouiller dans mes écrits... Y'en a pour tous les goûts ! :corn2:

.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Commentateur sérieux
Commentateur sérieux
avatar

Masculin Bélier Messages : 109
Date d'inscription : 05/03/2018

MessageSujet: Re: Noctambule   Ven 13 Avr - 22:25

@Ouppo a écrit:
Il n'y a aucune honte à vivre la nuit
Entouré d'ombre là où nul ne vit
Je ne suis ni homme ni personne
Ici aussi la lumière est atone J'adore les trois premiers vers, ça coule tout seul, c'est très rythmique. Par contre le "ici aussi" casse le tout je trouve.

La solitude fait de moi ce qu'elle veut
Je suis elle de plus en plus peu à peu "plus en plus peu à peu", je trouve ça un peu lourd à dire
J'embrasse ma chair et une éternité
Qui ne se laisse dévoilé que par l'éphémère Dommage pour la rime

Coïncidemment s'écourte alors
Les heures qui portent en elles un toujours
Où se lit un longtemps qui me lie
A ces moi qui portent la ruine de ma vie Belle réflexion, très belle strophe !

Puis quand je me réveille de mon cocon de papier
Par la fenêtre mes mots s'envolent sous le soleil
Sans moi La fin fonctionne bien, j'ai débord été dérangé à la première lecture de n'avoir que trois vers, mais finalement c'était une bonne idée, c'est très rythmique et rend bien à l'oral.

Ce coup-ci j'ai compris le poème ! ^^ Et il est très beau ! C'est fluide, ça se dit bien, j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Commentateur sérieux
Commentateur sérieux
avatar

Masculin Bélier Messages : 109
Date d'inscription : 05/03/2018

MessageSujet: Re: Noctambule   Ven 13 Avr - 22:26

@Ouppo a écrit:
Il n'y a aucune honte à vivre la nuit
Entouré d'ombre là où nul ne vit
Je ne suis ni homme ni personne
Ici aussi la lumière est atone J'adore les trois premiers vers, ça coule tout seul, c'est très rythmique. Par contre le "ici aussi" casse le tout je trouve.

La solitude fait de moi ce qu'elle veut
Je suis elle de plus en plus peu à peu "plus en plus peu à peu", je trouve ça un peu lourd à dire
J'embrasse ma chair et une éternité
Qui ne se laisse dévoilé que par l'éphémère Dommage pour la rime

Coïncidemment s'écourte alors
Les heures qui portent en elles un toujours
Où se lit un longtemps qui me lie
A ces moi qui portent la ruine de ma vie Belle réflexion, très belle strophe !

Puis quand je me réveille de mon cocon de papier
Par la fenêtre mes mots s'envolent sous le soleil
Sans moi La fin fonctionne bien, j'ai débord été dérangé à la première lecture de n'avoir que trois vers, mais finalement c'était une bonne idée, c'est très rythmique et rend bien à l'oral.

Ce coup-ci j'ai compris le poème ! ^^ Et il est très beau ! C'est fluide, ça se dit bien, j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noctambule   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noctambule
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Poésies-
Sauter vers: