Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CC 2.48 - Transformation ; TI 3 - Crocs et début de soirée

Aller en bas 
AuteurMessage
Lame37

Lame37

Masculin Vierge Messages : 930
Date d'inscription : 13/06/2016
Localisation : A la recherche de compagnie
Humeur : Loup Aventurier de la Magie Éternelle

MessageSujet: CC 2.48 - Transformation ; TI 3 - Crocs et début de soirée   Jeu 10 Jan - 16:32

Hello j'ai pris un peu mon temps et un peu revu. J'ai donc décidé de faire une publication un peu spéciale. Il pourra y avoir deux autres topics dans le même genre. Donc je reviens avec deux textes, bonne lecture !
FantasySurnaturel






Transformation
(thèmes : le dessin prend vie ; placer  : "Cela s'appelle le passé, et ce n'est pas pour rien" ; Siamés - The Wolf)

Je crie, je hurle, je déchire mes vêtements. Mon apparence change. Ainsi, mon nez, ma bouche et ma tête s'allongent. Des poils noirs poussent et recouvrent ma peau blanche. Je gagne en muscle et en taille. Avant cette transformation progressive, j'étais plutôt mince et pas très grand. Mes poings se rétractent, des doigts fusionnent, je n'en ai plus que quatre à chaque "main". Mes membres s'étendent et une queue touffue sort de mon pantalon marron. Mon tee-shirt blanc tombe en lambeaux. Les lumières de ma chambre vacillent, personne n'est là pour m'aider.
Je tente d'utiliser mon portable, mais les touches du clavier sont toutes écrasées à la fois. Ma voix change, on dirait un mixe entre un humain et un animal. À quoi donc est-ce que je ressemble ? Quand est-ce que ça finit ? Mes poils sont devenus un véritable pelage, mes sens s’aiguisent et tout devient moins clair. Je ne vois plus pareil, je ne distingue plus l'humain que je fus.
Tout ce que j'ai accompli s'effondre et part en poussière. Je ne suis plus rien qu'une bête sauvage. J'accède péniblement à ma salle de bain, c'est à peine si je me reconnais dans la glace. Mes yeux bleus sont devenus jaunes, j'ai des pattes à la place des bras et jambes. Un museau un peu triangulaire, une grande "gueule" et des oreilles pointues complètent mon nouveau visage. Je ne rêve pas, j'essaie de comprendre comment c'est arrivé et ce qu'il se passe.

Les souvenirs me reviennent vite avant de s'estomper. Cela s'appelle le passé et ce n'est pas pour rien. Je me revois aller dans la cave pour aller chercher une bouteille de vin. Pour quelle occasion était-ce ? Je ne sais déjà plus. J'allume la pièce, de la poussière sur les étagères et un vieux dessin pend au bout entre deux colonnes de vieilles canettes. J'ai tout négligé ici, je n'aime vraiment pas le ménage. Soudain, alors que je me tourne vers les rangées de bouteilles plaquées contre le mur de gauche, le dessin m'attire à nouveau le regard. Il représente une espèce d'homme à tête de canidé à la peau très noire et au corps se rapprochant en fait plus du loup qu'autre chose.
Je deviens fou, cette représentation malhabile du dieu égyptien Anubis semble prendre vie. Il sort de la feuille, je recule et prends peur. Il veut s'approcher et je m'enfuis en courant. Je me prends les pieds dans un rideau qui traîne et sert accessoirement de porte à la cave. Je tombe, je sens le "chien" qui passe sur moi comme une ombre, je crie. Je me retrouve dans ma chambre et tout recommence, je crie à nouveau, je hurle, mes vêtements deviennent des haillons et ma transformation se poursuit par le changement de ma silhouette.

Je comprends maintenant, je suis devenu un autre individu. Je me nomme normalement Lucas, mais ce prénom se perd dans les poils. Il est remplacé par un autre : "Nanubis". Il résonne dans ma tête. C'est ma nouvelle identité, je ne suis pas le dieu lui-même, cependant, je ressemble beaucoup à un adepte avec des attributs plus lupins. Je suis nue comme un ver, mais déjà des bandes de tissus me recouvrent. Est-ce moi qui les fais apparaître ? Quelles sont mes nouvelles capacités ?
D'où venait ce satané croquis ? Mon père l'avait ramené d'une fouille. Je le sais désormais, il ne faut pas troubler le repos d'un prêtre de l'entité à tête de chien-loup, Anubis.
Mon prénom était Lucas, j'étais un être humain. Désormais, je suis un hybride aux mystérieux pouvoirs. Mon père est mort il y a peu d'une curieuse manière. Il m'apparaît évident qu'il ne devait pas être assez fort pour devenir comme moi. C'est donc du haut de mes vingt-trois ans et des poussières que j'hérite de ce rôle. Maintenant, que vais-je faire de tout cela ? Je ne peux plus vivre comme avant et je ne risque pas de devenir archéologue moi aussi.
J'en ai assez vu, que vais-je faire de ma nouvelle vie ? En prendre ou en sauver et serais-je assez fort pour le décider ? Je l'ignore, tout cela est un secret égyptien bien gardé. Le passé ne me rattrapera pas de sitôt, il est loin et il faut penser à l'avenir. Une ampoule éclate et c'est le noir complet. Quel futur est-ce que je mérite ? Nanubis est né et a un but qui demeure encore mystérieux. Je ne regrette rien, je me fonds dans l'obscurité et je disparais telle une ombre dans la nuit...

 Ancienne version pour CC

Correction - Transformation:
 


Loups garous - www.jeuxsociete.fr




Crocs et début de soirée
(thème : atelier d'Halloween et personnage loup-garous)


Mortak tournait et virait vers son miroir, il ne savait ce qu'il voulait mettre pour sortir ce soir. Il lui fallait un bel habit agréable à porter. Il essayait plusieurs tenues sans se décider. Il y avait des déceptions, mais aussi des petites satisfactions.
Par exemple, il y avait ce haut noir qui lui faisait des formes bizarres sous les bras et ce bas gris qui lui coinçait les parties. Parmi les tenues qui allaient à-peu-près, il y avait un bas marron plutôt ample avec une chemise bleue. Elle était un peu tachée au niveau du dos. C'était peut-être du sang, mais de qui ? Même à lui-même, Mortak inspire la terreur. Il le savait et pourtant, il devait sortir...

Il voulait laisser paraître ses poils et autres attributs animaliers. Le pantalon avec la chemise pourrait convenir. Il devait se décider, sinon il risquait d'être en retard. Quand enfin il sortit dans la nuit, il avait fait son choix. La rue était peu éclairée, mais qu'importe, ses yeux habitués à l'obscurité lui procuraient une bonne visibilité.
Tout d'un coup, une poussette lui rentra dedans. D'où venait-elle ? Mystères et boules de poils. Il huma l'air et renifla. Il ne sentit rien, ni ne perçut quelque chose de suspect. Il passa à côté et continua son chemin, il a suffisamment tardé. S'il arrivait trop tard, il n'y aurait plus personne à la soirée...

Finalement, il prit un raccourci, sur le chemin, Mortak fit peur aux passants en promenade nocturne. Son aspect bestial était à la fois intimidant et effrayant. Pourtant, il ne cherchait pas à donner une telle sensation, impression. Il vira à gauche tout en se dépêchant.
Enfin, il arriva au lieu de fête. Un colosse barra l'entrée, mais quand il vit Mortak, il le laissa passer immédiatement. Pas besoin d'inspection, ce n'était pas du chiqué. Il entra alors et au loin accoudée au bar, il aperçut une petite blonde belle à croquer. Il va faire sensation dans cette boîte un soir de pleine lune, un trente-et-un octobre...

 Ancienne version pour Halloween


Correction - Crocs et début de soirée:
 

------------------------------------------------------------------------------------------------
Loup breton parmi les hommes, rêveur, écrivain en herbe et critique amateur.
"Les rêves sont une porte vers l'imaginaire et l'espoir où tout devient possible..."

Si un jour d’aventure,
Tu te retrouves dos au mur.
Si tu deviens solitaire...
Eh ! Tu n’es pas seul sur terre,
Il y a notre groupe,
Alors rejoins la troupe.
Tu peux réécrire ton destin
Pour plus tard mourir serein...

Aller vers mes créations
Envie de plonger dans le Wolfo Universe ? Prenez la peine de découvrir mon univers infini.
Il y a de tout : des écrits poétiques ; des "essais-romans" ; des recherches de style...
Liens : page du créateur pour une vue d'ensemble et L'antre du Wolfo pour plus de détails...


Dernière édition par Lame37 le Jeu 14 Fév - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flopostrophe
Créature du Nord à la force tranquille et à l'humour un peu absurde
Flopostrophe

Féminin Scorpion Messages : 642
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Sur le toit
Humeur : Le temps passe trop vite

MessageSujet: Re: CC 2.48 - Transformation ; TI 3 - Crocs et début de soirée   Mar 22 Jan - 23:03

Hey Lame, voilà un commentaire détaillé pour la première des deux nouvelles :

Commentaire Transformation:
 

J'espère que mes petits commentaires te permettront d'améliorer :) J'aime bien la fin remplie de mystère et le fait qu'il se fond dans le noir (sauf la phrase "je ne regrette rien", j'en vois pas la logique). J'aurais aimé qu'on ai plus d'infos sur le père, pourquoi il est mort, pourquoi il a ramené ce dessin, est-ce qu'il s'entendait bien avec son fils... Je trouve aussi que ça aurait été bien que tu décrives plus ses pensées pendant sa transformation, qu'on ressente un peu plus sa panique. Et que tu décrives plus ce qu'il allait devoir laisser derrière lui à cause de ce nouveau corps, ça aurait été bien aussi. Tu vois ? Genre sa vie d'avant, ses études ou sa situation, elle va changer à cause de ça, et j'aurais aimé que tu décrives un peu cette vie qu'il laisse derrière lui. Voilà, si tu as envie d'améliorer ça, c'est les conseils que je te donnerais.

Ce qui est chouette quand je lis tes créations c'est que je ressens que ces histoires que tu inventes te font rêver et que tu aimes vraiment ce monde héroïque et fantastique. Donc c'est cool, continue à rêver, Lame :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
“Chaque cerveau a son secret. Moi, c'est mon lit. Toi, c'est ton assiette. Mange avant de penser, ou tu penseras mal.”  - Timothée de Fombelle




Chasseresse de fautes  :superman:  Mon signe distinctif : §


Revenir en haut Aller en bas
Lame37

Lame37

Masculin Vierge Messages : 930
Date d'inscription : 13/06/2016
Localisation : A la recherche de compagnie
Humeur : Loup Aventurier de la Magie Éternelle

MessageSujet: Re: CC 2.48 - Transformation ; TI 3 - Crocs et début de soirée   Mer 23 Jan - 18:34

Merci pour ton précieux commentaire Flopo. Ça fait plaisir, content que Transformation t'es plût. Promis, je retravaillerai dessus à l'occasion, tu m'as donné de nouvelles idées.
Un petit quelque chose avant de retourner vaguer : Transformation est le premier texte de CC a bénéficié d'un personnage que j'avais inventé bien avant.
:+1:

PS : Qu'as tu pensé de "Crocs et début de soirée".

------------------------------------------------------------------------------------------------
Loup breton parmi les hommes, rêveur, écrivain en herbe et critique amateur.
"Les rêves sont une porte vers l'imaginaire et l'espoir où tout devient possible..."

Si un jour d’aventure,
Tu te retrouves dos au mur.
Si tu deviens solitaire...
Eh ! Tu n’es pas seul sur terre,
Il y a notre groupe,
Alors rejoins la troupe.
Tu peux réécrire ton destin
Pour plus tard mourir serein...

Aller vers mes créations
Envie de plonger dans le Wolfo Universe ? Prenez la peine de découvrir mon univers infini.
Il y a de tout : des écrits poétiques ; des "essais-romans" ; des recherches de style...
Liens : page du créateur pour une vue d'ensemble et L'antre du Wolfo pour plus de détails...
Revenir en haut Aller en bas
Flopostrophe
Créature du Nord à la force tranquille et à l'humour un peu absurde
Flopostrophe

Féminin Scorpion Messages : 642
Date d'inscription : 19/01/2017
Localisation : Sur le toit
Humeur : Le temps passe trop vite

MessageSujet: Re: CC 2.48 - Transformation ; TI 3 - Crocs et début de soirée   Jeu 24 Jan - 21:19

Pour répondre à ta question Lame, je n'ai pas vraiment accroché à ce deuxième texte, parce que sorti de son contexte, je veux dire l'atelier d'Halloween avec certaines règles imposées, ça perd un peu de son sens je trouve... Voilà du coup je ne l'ai lu que vite fait sans vraiment prendre la peine de commenter :)

------------------------------------------------------------------------------------------------
“Chaque cerveau a son secret. Moi, c'est mon lit. Toi, c'est ton assiette. Mange avant de penser, ou tu penseras mal.”  - Timothée de Fombelle




Chasseresse de fautes  :superman:  Mon signe distinctif : §


Revenir en haut Aller en bas
Lame37

Lame37

Masculin Vierge Messages : 930
Date d'inscription : 13/06/2016
Localisation : A la recherche de compagnie
Humeur : Loup Aventurier de la Magie Éternelle

MessageSujet: Re: CC 2.48 - Transformation ; TI 3 - Crocs et début de soirée   Ven 25 Jan - 13:23

Ce n'est pas grave, je voulais le partager. Tant pis s'il n'a pas suscité de grands intérêt. Il y a plein de texte comme ça.
Je ne sais si je saurai l'améliorer, mais on verra quand je reprendrai les corrections de textes. Wink

------------------------------------------------------------------------------------------------
Loup breton parmi les hommes, rêveur, écrivain en herbe et critique amateur.
"Les rêves sont une porte vers l'imaginaire et l'espoir où tout devient possible..."

Si un jour d’aventure,
Tu te retrouves dos au mur.
Si tu deviens solitaire...
Eh ! Tu n’es pas seul sur terre,
Il y a notre groupe,
Alors rejoins la troupe.
Tu peux réécrire ton destin
Pour plus tard mourir serein...

Aller vers mes créations
Envie de plonger dans le Wolfo Universe ? Prenez la peine de découvrir mon univers infini.
Il y a de tout : des écrits poétiques ; des "essais-romans" ; des recherches de style...
Liens : page du créateur pour une vue d'ensemble et L'antre du Wolfo pour plus de détails...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CC 2.48 - Transformation ; TI 3 - Crocs et début de soirée   

Revenir en haut Aller en bas
 
CC 2.48 - Transformation ; TI 3 - Crocs et début de soirée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Écrits :: Écrits courts :: Nouvelles-
Sauter vers: