Encre Nocturne
Bonjour !

Il est conseillé de s'inscrire ou se connecter afin d'avoir accès à l'intégralité des messages du forum.


Entrez dans une dimension littéraire dont le territoire est infini et partagez vos écrits avec les autres internautes !
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018

Aller en bas 
AuteurMessage
K
Emmerdeur officiel
K

Masculin Taureau Messages : 333
Date d'inscription : 13/11/2017

Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018 Empty
MessageSujet: Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018   Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018 EmptyMar 2 Avr 2019 - 11:29

Extrait de la Gazette de Décembre, aujourd'hui introuvable sur le forum

Introduction

Nous, K et Yoma, sommes nés dans les années 90. C’est-à-dire que nous avons eu la chance d’avoir le même âge que les héros d’Harry Potter, que nous avons connu les premières générations de Pokémon, et qu’au centre de l'enfance de beaucoup d'entre nous se trouve une liste de longs métrages que nous avons tous regardés : les classiques d'Animation Disney.

Revenons un petit peu en arrière. Pendant longtemps, les films ne pouvaient être vus qu'au cinéma, c'est ainsi que les classiques d'animation pouvaient revenir quasiment une fois par décennie au cinéma, à destination des nouveaux enfants. L'arrivée de la VHS changea la donne et Eisner, le nouveau patron de l’empire de la souris, se rendit rapidement compte que vendre des cassettes vidéos était une stratégie particulièrement juteuse. C'est ainsi que sont arrivées les premières générations à avoir connu des répliques de films quasiment par cœur, d'autant plus qu'à cette époque, Disney redevenait tendance : c'était l'époque du Second Age d'Or.

En quelques années, le studio a enchaîné la Petite Sirène, la Belle et la Bête, Aladdin… Des histoires d'origines européennes - les Mille et une Nuits sont beaucoup plus connues en occident grâce à la traduction tronquée du XIXème siècle - et surtout, le retour des contes de fées : des histoires avec des structures tellement fortes que tout le monde les connaît aujourd'hui.

Mais pour obtenir de pareils succès, les studios devaient fournir des produits calibrés, desquels la noirceur était absente. Ainsi, Hamlet s'est transformé en gentil lionceau et Andersen a perdu sa profondeur poétique pour devenir un divertissement inoffensif pour les enfants. Cette douceur, les enfants d’hier veulent la conserver à tout prix, au point qu’une génération entière semble souffrir du syndrôme de Peter Pan.

C'est l'histoire que l'on entend souvent, mais la réalité est un peu plus complexe que ça… Les contes ont toujours eu de multiples formes et les versions légères ont toujours côtoyé des environnements plus sombres. Pour cette gazette, nous vous proposons de décortiquer certaines des histoires les plus célèbres du genre humain. Préparez-vous, le voyage risque d’être un peu mouvementé.


Dernière édition par K le Mer 3 Avr 2019 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K
Emmerdeur officiel
K

Masculin Taureau Messages : 333
Date d'inscription : 13/11/2017

Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018 Empty
MessageSujet: Re: Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018   Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018 EmptyMar 2 Avr 2019 - 13:20

Premier arrêt : Egypte, XIIe siècle avant Jésus-Christ.

Le conte a ceci de particulier qu’il est très difficile à définir. Il s’agit d’une histoire d’origine orale, déroulant un récit d’aventures imaginaires, intemporel et universel.  Pour commencer notre voyage, nous allons essayer de casser cette image, afin de vous en montrer un portrait un peu plus flou.

C’est pourquoi, nous nous retrouvons face à la civilisation qui a construit les pyramides sans l’aide des extra-terrestres, c’est-à-dire à Londres. Le British Museum possède en effet une des plus importantes collections de papyri dont celui dit d’Orbiney qui contient (entre autres) le Conte des Deux Frères. Ce n'est pas la première fiction racontée : l'Epopée de Gilgamesh est plus vieille de près de 1500 ans mais elle est considérée explicitement comme un mythe. Rien n'indique que ses premiers auditeurs aient cru à la véracité de l'histoire bien plus anecdotique racontée sur le rouleau.

Il a été écrit sous le règne de Séthi Ier et raconte comment deux frangins, le cadet serviteur de l'aîné, vivent dans la même propriété. Un jour la femme du maître s’éprend du benjamin. Ce dernier refuse, elle l’accuse devant son mari d’avoir tenté de la prendre par la force. Une histoire classique en somme, qui fera intervenir dieux et pouvoirs magiques.

Et là, on commence à avoir un problème. De la même manière que dans les légendes locales européennes, les saints et les miracles expliquent souvent la présence de fontaines prétendument miraculeuses, la religion n'est jamais bien loin dans le récit égyptien. Et définir le niveau de croyance devient un exercice ardu.

C'est d'autant plus compliqué quand le conte de l'un devient la croyance de l'autre : certains fragments du Conte des Deux Frères ont été repris au mot près dans la Bible hébraïque, dans le récit de Joseph et Potiphar, considéré comme rigoureusement exact par les Européens jusqu'au XIXème siècle. Encore aujourd'hui, des croyants affirment que les pyramides sont d'ailleurs des greniers à blé construits par ce même patriarche.

Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018 280px-Inkscape_pasted_image_20130630_115239
Revenir en haut Aller en bas
K
Emmerdeur officiel
K

Masculin Taureau Messages : 333
Date d'inscription : 13/11/2017

Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018 Empty
MessageSujet: Re: Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018   Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018 EmptyMer 3 Avr 2019 - 17:05

Deuxième arrêt : Canterbury (Angleterre), vers 1350

Du fait de l’oralité, il est quasiment impossible de déterminer quand un conte a été “imaginé” pour la première fois. On en retrouve des traces dans les légendes moyenâgeuses et les oeuvres parodiques comme celles de François Villon, mais il ne s’agit que de traces. C’est une véritable science qui commencera au XIXème siècle ; certains savants, comme Anne et Thompson, tenteront d’effectuer des classifications afin de recueillir des liens de parenté.

En occident, deux livres sortent du lot au cours du Bas Moyen-Âge, le Decameron de Boccace, écrit en Italie et les Contes de Canterbury. Les deux ont été écrits à peu près à la même époque et suivent la même structure : un petit groupe de personnes isolé par un événement - un pèlerinage pour Canterbury, une retraite pour éviter la peste dans le Decameron.

Ce ne sont pas les récits les plus connus, mais le recueil italien a eu le droit à des illustrations en peinture par Botticelli, alors que les Contes ont dû se contenter d’un film de Pasolini et d’avoir inspiré J. K. Rowling pour les contes de Beedle the Bard, un recueil présent dans le dernier livre d’Harry Potter et qu’elle a par la suite entièrement écrit.

Ce qui est tout d’abord intéressant, c’est la lecture chorale de ces oeuvres. Ainsi, l’oeuvre anglaise déroule différents récits et adapte son niveau de lecture, du fait de la connaissance de ses protagonistes, qu’ils soient pauvres, riches, hommes, femmes, religieux... Au final, le recueil intègre comme contes, des récits très réalistes qui s’apparentent plus à des chroniques sociales aussi bien que des légendes de chevaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018 Empty
MessageSujet: Re: Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018   Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Contes : Dossier Littéraire Décembre 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Encre Nocturne :: Taverne :: Rétrospections-
Sauter vers: